Les aliments à bannir de votre alimentation avant l’effort physique

900

L’importance d’une alimentation adaptée avant la réalisation d’un effort physique est indéniable. Que ce soit pour améliorer ses performances sportives ou simplement se sentir bien pendant l’exercice, il faut savoir quels aliments privilégier et lesquels éviter. Certains ingrédients peuvent effectivement causer des problèmes digestifs, diminuer l’énergie disponible ou même entraver la récupération après l’effort. Ainsi, il est crucial d’avoir une meilleure compréhension des aliments à écarter de son assiette avant de se lancer dans une activité physique, afin de tirer pleinement profit de chaque séance d’entraînement.

Privilégiez les aliments légers avant l’effort

Les aliments gras à éviter avant l’effort physique comprennent les fritures, les viandes grasses et les produits laitiers riches en matières grasses saturées. Ces ingrédients prennent beaucoup de temps pour être digérés, ce qui peut entraîner une sensation de lourdeur pendant l’exercice. La graisse est aussi plus difficile à décomposer que d’autres nutriments, ce qui signifie qu’elle ne sera pas disponible pour fournir rapidement de l’énergie.

A lire aussi : Quand boire un brûleur de graisse ?

Au-delà de cela, il a été démontré que la consommation excessive d’aliments gras réduit la capacité du corps à absorber le glucose sanguin, un carburant important pour les muscles lorsqu’ils sont sollicités dans le cadre d’un effort physique intense, aggravant ainsi la fatigue musculaire prématurée et diminuant considérablement notre endurance.

Si vous êtes habitué(e) à manger des plats riches en gras saturés régulièrement avant votre activité sportive ou physiquement exigeante, privilégiez plutôt des aliments légers tels que des légumes cuits à la vapeur, des fruits frais ou secs ou encore un toast grillé avec une source de protéines maigres comme le blanc d’œuf par exemple.

A lire également : Les aliments déconseillés avant une séance de sport intense

Préparer son corps 30 minutes avant une séance de fitness doit prendre en compte ces différents aspects nutritionnels afin d’optimiser ses performances tout en préservant sa santé sur le long terme.

aliments interdits

Évitez les sucres simples avant l’effort

En plus des aliments gras, vous devez limiter la consommation d’aliments riches en sucres simples. Ces aliments ont un indice glycémique élevé, ce qui signifie qu’ils sont rapidement digérés et absorbés par le corps, provoquant une élévation rapide et importante du taux de sucre dans le sang.

Cela peut sembler être une bonne chose pour obtenir rapidement de l’énergie avant l’effort physique mais en réalité, cela peut causer une chute brutale du taux de sucre sanguin après l’effet initial. Cette diminution rapide du glucose sanguin peut entraîner une sensation d’épuisement prématurée, voire même des vertiges ou des nausées.

Les aliments à haute teneur en sucres simples comprennent les boissons sucrées, les confiseries, les pâtisseries et les produits céréaliers raffinés. Au lieu de ces options trop riches en sucres rapides, optez plutôt pour des fruits frais ou secs. Les fruits contiennent aussi des sucres naturels mais ils sont combinés avec d’autres nutriments comme les fibres alimentaires qui aideront à stabiliser la libération de glucose dans le sang.

Avant toute activité physique intense ou séance d’exercice régulière programmée au quotidien, vous devez éviter les consommations inappropriées.

Évitez les plats lourds avant l’effort

En plus des aliments gras et riches en sucres simples, certains aliments sont aussi difficiles à digérer avant l’effort physique. Ces aliments peuvent causer une sensation de ballonnement, d’inconfort ou même de douleur abdominale pendant l’exercice.

Les légumes crucifères comme le chou-fleur, les brocolis et les choux de Bruxelles sont connus pour leur teneur élevée en fibres alimentaires et leur difficulté à être digérés par certaines personnes sensibles. Les haricots sont aussi riches en fibres mais contiennent aussi des glucides complexes qui nécessitent du temps pour être décomposés dans l’estomac.

Les viandes rouges grasses telles que les steaks ou la charcuterie sont souvent difficiles à digérer car elles exigent un effort prolongé au système digestif pour être traitées correctement. Elles ont une forte concentration en protéines animales qui peut entraîner une charge importante sur le foie et les reins, pouvant causer une fatigue prématurée lors d’une séance sportive intensive.

Pour éviter ce genre de problèmes digestifs, vous devez privilégier des sources de protéines maigres comme le poulet grillé, le poisson frais ou encore les légumineuses (lentilles corail), facilement digestibles avant toute activité physique intense.

Des alternatives saines pour une alimentation optimale avant l’effort

En plus des sources de protéines maigres, les glucides complexes sont aussi indispensables avant l’effort. Ils fournissent une source d’énergie pour le corps pendant l’exercice et sont stockés dans les muscles sous forme de glycogène.

Les aliments riches en fibres, comme les légumes et les fruits frais, peuvent être consommés sans crainte, mais vous devez vous hydrater correctement avant l’exercice physique. Boire suffisamment d’eau permettra au corps d’être bien hydraté pendant toute la durée de l’activité sportive.

Certains compléments alimentaires naturels peuvent aider à optimiser votre performance sportive. La caféine peut augmenter la capacité du corps à brûler des graisses pour produire de l’énergie, tandis que le curcuma possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes bénéfiques pour récupérer après un effort intense.

Il ne faut pas négliger son alimentation avant un exercice physique afin d’en tirer tous ses bénéfices.